3 épices à consommer absolument

Epices par Ana Zivick

Bonjour les athlètes, j’espère que vous allez bien et que vous progressez dans votre entrainement.

 

Aujourd’hui, on va parler des épices. A part le sel et le poivre, on en utilise plutôt très peu en France et pourtant, les épices enrichissent de façon spectaculaire les saveurs d’un plat et en plus, elles sont nombreuses à avoir des bénéfices reconnus sur l’organisme.

 

1. La cannelle

Cette épice est un puissant anti oxydant et présente des propriétés très intéressantes pour le sportif d’endurance. En effet, plusieurs études ont montré qu’elle pourrait améliorer la sensibilité à l’insuline. C’est à dire qu’avec la même quantité d’insuline libérée par le pancréas, le glucose sanguin serait plus rapidement capté par les cellules pour une utilisation ou un stockage. Ce qui est très intéressant pour le sportif puisque le glucose est le carburant privilégié des muscles.

Vous pouvez acheter de la cannelle en poudre ou en bâton (à râper donc), elle se trouve très facilement en grande surface.

Elle s’utilise dans les recettes salées (tajine par exemple) mais elle est plus facile à accommoder avec les recettes sucrées. Vous pourrez ainsi facilement en saupoudrer sur vos compotes, milkshakes, gâteaux ou salades de fruits.

 

2. Le curcuma

Le curcuma contient de la curcumine qui est un puissant anti oxydant et anti inflammatoire. Il est donc intéressant d’en consommer pour améliorer la récupération et ainsi participer à la réparation des atteintes causées par l’effort d’endurance. Il est dégradé par la lumière donc conservez le dans un placard. Il est essentiel de l’associer à du poivre noir (fraichement moulu) et à de l’huile pour augmenter son absorption au niveau intestinale (car il est liposoluble). Son absorption est aussi améliorée par la présence de gingembre.

Vous en trouverez très facilement en grande surface sous forme de poudre.

Il s’utilise le plus facilement dans des plats salés comme des tajines, des entrées épicées, dans des poêlées de légumes mais aussi avec des féculents.

 

3. Le gingembre

C’est une autre épice qui présente des propriétés anti oxydantes et anti inflammatoires comme le curcuma. Il est donc aussi très utile pour le sportif d’endurance notamment pour aider à la réparation des agressions subies pendant l’effort. Quand il est associé au curcuma, il améliore son absorption.

Vous en trouverez facilement en grande surface sous forme de poudre ou frais (rhizome à râper).

Il s’utilise très bien dans des recettes salées ou sucrées : tajines, riz épicés, gâteaux, compotes…

 

Bref, vous l’aurez compris, mettez de la couleur et des saveurs dans vos assiettes pour améliorer vos performances !!

 

Photo par Ana Zivick

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement l'ebook "Des réponses aux 4 questions les plus fréquentes sur l'alimentation des sportifs d'endurance"