Changer pour une alimentation saine : 8 blogueurs partagent leur expérience

Bonjour les athlètes, j’espère que vous allez bien et que vous progressez vers votre objectif !

 

Dans le cadre du carnaval d’articles que j’ai lancé en mars, j’ai la chance de pouvoir partager avec vous les témoignages de 8 blogueurs au sujet du déclic qui les a conduit à s’alimenter de façon plus saine et ce que ça leur apporte aujourd’hui. Certains d’entre eux sont des sportifs d’endurance, d’autres pratiquent le fitness et la musculation. Certains ont choisi de conserver une alimentation saine mais classique, d’autres ont adopté un mode alimentaire végétarien…Bref, vous allez trouver pleins d’informations pour vous lancer, vous motiver et apprendre de leur parcours.

 

Voici quelques extraits de leurs témoignages. Pour accéder directement au livret complet, cliquez ici

 

Léona du blog Fit Your Dreams

Léona 5-astuces-alimentation-équilibréeJ’ai alors commencé à bouger plus et me suis remise au sport. Moi qui étais assez sportive durant l’adolescence, ça me manquait terriblement. Ça m’a fait un bien fou mais l’alimentation ne suivait pas et cela se ressentait, les efforts physiques n’étaient pas si probants. […] Alors j’ai perdu des kilos certes mais j’ai gagné sur tant d’autres plans ! J’ai réussi à abattre cette peur de l’échec qui me terrassait depuis si longtemps et m’empêchait de me lancer…”

https://www.fityourdreams.com

Jérôme du blog Rêveur de trail

alimentation-saine-trail“Les scandales se succèdent : la viande de cheval dans les lasagnes, lait contaminé Lactalis,… On ne sait plus vraiment ce qu’il y a dans ce qu’on mange et la réglementation est d’une opacité la plus totale. Sans oublier les nombreux lobbys et autre conflit d’intérêt. Le fait d’avoir des enfants renforce mon envie de limiter la consommation de produits issus de l’industrie de l’agro-alimentaire pour veiller à leur santé à long terme.[…] Je veux progresser dans ma pratique du trail et allonger de plus en plus les distances pour réaliser des courses comme l’UT4M Xtrem, l’Ultra Trail du Mont Blanc ou l’Echappée Belle. Avoir une alimentation saine devient donc une composante de l’entraînement pour être plus performant et limiter le risque de blessure.”

http://www.reveurdetrail.fr

 

Alexandra du blog Chroniques d’une vie plus saine

Good-food-better-life“Le déclic, quant à lui (c’est quand même le sujet ici :-)) a eu lieu pendant ma grossesse. Pas pour perdre du poids cette fois, mais pour  […] apporter les meilleures choses possible à mon bébé en devenir, sans être complètement stressée non plus par les évictions en tout genre.

  • […] Je m’explique : si vous mangez mal, que vous avalez n’importe quoi, que vous « mangez pour 2 », alors non seulement vous prendrez plus de poids que ce que conseillent les recommandations santé, mais en plus, il y a de fortes chances pour que vous n’apportiez pas les bons nutriments, les bonnes vitamines, à votre enfant. Et l’impact, même in utéro, n’est pas négligeable.”

https://chroniqueviesaine.com

 

Jean-Pascal du blog Positive Nation

Jean-Pascal Bouillon Positive Nation Blog“Au départ, il y a une notion d’effort. Un jour, j’ai du mettre mes baskets et cracher mes poumons. Et puis au bout d’un moment ça devient agréable. J’ai vu des effets positifs, j’ai perdu du poids et j’ai continué à faire attention à mon alimentation. Puis rapidement j’ai perdu 7-8 kg et c’est là que je me suis dit que j’étais sur la bonne piste et que j’allais y arriver. Ce que j’avais fait jusqu’à présent c’était des régimes privatifs. Le dernier en date, j’avais perdu 8 kg mais c’était un combat alors que là ça se fait tout seul. Tu commences à changer et une spirale positive s’installe : je mange mieux donc je me sens mieux et je me sens mieux donc j’ai envie de manger mieux.”

https://positive-nation.net/

Sylvain du blog Courir comme un pro

changer-d-alimentation-running-01J’ai une chance inouïe. J’ai eu des tendinites dès l’âge de 12 ans. Un âge où la sur-utilisation des tendons et les années de pratiques sportives ne peuvent pas être mises en cause. A cette époque lointaine, je courais principalement le 1000 mètres. Et avec pas mal de réussite ! […] Mais tout aussi impressionnantes les douleurs qui s’ensuivaient, ainsi qu’une quasi impossibilité de marcher normalement pendant plusieurs jours… Oui, à 12 ans… […] Alors, quand un jour un vieux monsieur m’a dit que les tendinites étaient liées à l’alimentation et à un « déséquilibre acido-basique », et bien… je l’ai écouté attentivement.

https://courir-comme-un-pro.fr

Wivine du blog La Belle Wivine

ALIMENTATIONSAINE1Pour moi le déclic ça a été de goûter quelque chose de meilleur et de ne plus vouloir en changer! Évidemment, ça demande de l’organisation […] c’est des produits frais, de premier choix. Un légume récolté le jour même par vos soins ou par un producteur local qui travaille en respectant la terre a un goût de luxe incomparable avec son homonyme standard. […]  le goût est clairement autre et une simple vinaigrette fait du repas un festin.

https://labellewivine.com

Simon du blog Le Fitness

cuisine-thailandaise-photos-gratuitesAprès un an de pratique de musculation, mis à part une prise de poids évidente, mon physique ne reflétait pas celui d’une personne athlétique. Pas d’abdos apparents, ni de galbe musculaire, mais plutôt un joli bidon et des grosses joues. Ce n’était pas du tout ce que j’avais espéré en débutant la musculation. […] le fait d’avoir adopté une alimentation plus saine, m’a permis d’avoir une meilleure santé générale. Et cela m’a ensuite grandement aidé sur la perte de poids et la répartition des graisses corporelles, sur l’humeur général, l’énergie, le sommeil etc.

De plus, étant pratiquant de musculation, ce type d’alimentation a joué un rôle très important en termes de performances et de progression physique.”

https://blog-le-fitness.com

 

Emmanuelle du blog Always au top de moi

produits-laitiers“J’ai toujours eu des problèmes de ballonnements, de ventre douloureux qui triplait de volume sans aucune raison apparente. Mais un jour c’est devenu quelque chose de régulier et c’était de plus en plus douloureux. […] J’ai donc viré tous les produits laitiers du jour au lendemain. Et là, surprise ! J’ai retrouvé un transit qui fonctionnait on ne peut mieux.[…] Du coup j’ai fait d’autres recherches et c’est le gluten qui a été pointé du doigt. Et là ça été presque « miraculeux » en quelques jours, plus de maux de ventres, plus de ballonnements et un transit toujours en bon fonctionnement.”

http://alwaysautopdemoi.com

 

Retrouvez leur témoignage complet dès la semaine prochaine !

 

Si vous aimez le sujet dites-le moi dans les commentaires et partagez cet article à tous ceux qu’il pourrait aider !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement mon ebook et améliorez vos performances en mangeant mieux sans prise de tête