Courir entre midi et 2 : faut-il manger avant ou après ?

Yes no

Bonjour les athlètes, j’espère que vous allez bien et que vous progressez vers votre objectif !

 

Je pense qu’on rencontre tous la même difficulté en période hivernale : comment caler ses sorties alors que le soleil se lève et se couche quand on est au travail ? Personnellement, je cours souvent seule mais je ne suis pas très rassurée à l’idée de courir le soir ou le matin alors qu’il fait encore nuit. Depuis cette année, je teste un nouveau créneau horaire, je cours entre midi et 2h. Que vous ayez adopté la pause déjeuner pour courir quand il fait jour ou pour avoir plus de temps en soirée pour vous occuper de votre famille, vous vous posez surement la question de “quand manger et quoi manger ?”.

 

Déjeuner avant de courir ?

Je sais que la pause déjeuner n’est pas extensible. Parfois l’horaire d’arrivée à la cantine, au restaurant ou à la boulangerie est stratégique si on veut manger sereinement MAIS manger avant d’aller courir est une mauvaise idée pour la très grande majorité des estomacs !! En effet, la digestion est un processus lent qui nécessite de l’énergie. La course à pied est également une activité qui nécessite de l’énergie et figurez-vous qu’elle est prioritaire sur votre digestion. Pour faire simple, votre corps va s’adapter et mettre votre digestion en mode ralenti pour fournir l’énergie et les nutriments qui sont nécessaires à vos muscles. Les conséquences de cette adaptation peuvent varier en fonction des personnes et du contenu de votre estomac…nausées, douleurs digestives mais aussi vomissements ou diarrhées. Moralité, vous n’allez pas prendre de plaisir à courir et la sortie pourra même être contre productive.

 

 

Partir le ventre vide et avec un petit déjeuner très lointain ?

Ok donc il faut absolument éviter de manger juste avant d’aller courir mais  moi j’ai faim et je me sens faible quand l’heure du déjeuner approche, comment faire ?

Le petit déjeuner remonte souvent à plus de 4h et aller courir quand on a faim ce n’est pas évident. Vos réserves de glycogène ce sont réduites et vos muscles vont encore accentuer cette diminution pendant la course. L’idéal est d’anticiper votre sortie du midi en mangeant un en-cas adapté environ 2h avant de partir courir. Ca tombe bien, entre 10h et 11h, il y a souvent la pause café au boulot. Mais pas question de manger ou boire n’importe quoi ! L’objectif est de fournir à votre corps ce dont il aura besoin pendant la course. Donc on évite les croissants et on opte pour des aliments avec un IG bas ou modéré, pas trop gras et avec peu de fibres. Ca peut être une banane avec une poignée de fruits séchés (raisins, abricots), une part de gâteau de l’effort fait maison ou encore de la compote additionnée de cannelle. On pense aussi à l’hydratation en buvant un grand verre d’eau.

 

 

Manger après la sortie ?

Oui mais pas n’importe comment !!! Il faut reconstituer les réserves de glycogène et apporter les nutriments qui ont été utilisés pendant l’effort pour que votre récupération soit optimale et que vous puissiez progresser. Là encore, il est essentiel de sélectionner des aliments qui vont correspondre aux attentes de votre corps. Votre repas devra contenir de l’eau pour la réhydratation, des glucides avec un IG modéré (voir élevé si votre séance a été intensive) pour reconstituer les stocks de glycogène, des protéines animales ou végétales pour le développement et la reconstruction musculaire, des vitamines et minéraux (fruits frais, crudités, fruits séchés, céréales…). Pour un confort digestif, évitez les aliments riches en fibres comme les légumineuses (lentilles, haricots…), les légumes les plus fibreux (poireaux, choux…) et limitez vos apports en matières grasses pour ce repas.

 

Et vous, à quel moment de la journée vous courez ?

 

Photo par Geralt

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement mon ebook et améliorez vos performances en mangeant mieux sans prise de tête