Disparition de ma tendinite grâce à l’argile

Argile

Bonjour les athlètes, j’espère que vous allez bien et que vous progressez vers votre objectif !

 

Cet été, à cause des travaux de rénovation dans la maison, je me suis fait une tendinite à l’épaule. Benh oui, quand on force pour faire tenir de l’isolant au plafond ou pour poser une plaque de placo, avec les bras en l’air, ça peut faire quelques dégâts ! J’ai commencé par du repos mais comme la douleur ne passait pas je suis allée voir l’ostéo, puis je suis partie en vacances…et là, c’est devenu la catastrophe. Plus les jours avançaient et plus j’avais mal. Je pouvais de moins en moins me servir de mon bras et j’avais mal la nuit même sans bouger, bref, c’était la cata !!

 

C’est en discutant de mon problème autour de moi, qu’on m’a parlé des cataplasmes d’argile…J’étais un peu sceptique au départ mais je me suis dis que ça valait le coup d’essayer (surtout que la seule autre alternative qu’on me proposait c’était les anti-inflammatoires). Du coup, je partage avec vous ce qui m’a été fort fort utile !

 

Comment fait-on un cataplasme d’argile verte ?

Etape 1 : achetez de l’argile verte (pharmacie, magasin bio ou sur internet). Vous avez le choix en argile “concassée”, argile “surfine” (ça veut dire en poudre) ou en “pâte prête à l’emploi” (évidemment la dernière forme est la plus coûteuse). Moi j’ai opté pour l’argile en poudre de marque Argiletz que j’ai acheté à la Biocoop (environ 4€ le paquet de 300g).

 

Etape 2 : versez un peu de poudre dans un récipient et ajouter un peu d’eau de façon à former une pâte (la texture doit se rapprocher de celle d’une crème). Mélangez avec une cuillère en bois (ou vos doigts^^) : à plusieurs endroits (livres, forums…) j’ai lu qu’il ne fallait pas manipuler l’argile avec des ustensiles en métal, je n’ai pas vraiment compris pourquoi mais dans le doute, je vous transmets quand même l’info).

 

Etape 3 : étalez en couche généreuse sur toute la zone douloureuse (0.5 à 1 cm d’épaisseur).

 

Etape 4 : recouvrez avec un papier absorbant puis une bande ou un film alimentaire pour maintenir l’argile en place et éviter d’en mettre partout.

 

Etape 5 : gardez le cataplasme de 1h à toute la nuit. Pour l’enlever facilement passez sous un jet d’eau tiède et frottez (doucement). Renouvelez aussi souvent que possible jusqu’à disparition de la douleur.

 

 

Combien de temps faut-il utiliser des cataplasmes d’argile ?

Pour mon cas, il a fallu 10 jours de cataplasmes (à raison de 2 à 3 cataplasmes/jour) pour supprimer la douleur.

 

 

Mon avis :

Je n’ai pas cherché les études scientifiques qui expliquent le fonctionnement de l’argile mais ça a tellement été efficace pour moi, que j’ai voulu partager cette technique avec vous. Certes, c’est un peu contraignant de mettre ces cataplasmes mais ça m’a vraiment soulager et le mieux, c’est que ça m’a évité de prendre des anti-inflammatoires.

Vous pouvez également vous massez avec un mélange à base d’huiles essentielles adapté pour les tendinites et douleurs musculaires. 

Si vous aussi vous avez utilisé de l’argile dans le traitement de vos douleurs, racontez-le nous dans les commentaires.

 

 

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Alexandra dit :

    Bonjour,
    Ton article est intéressant ; je n’ai pas d’études scientifiques non plus mais pas mal de retours qui vont dans ton sens concernant l’argile verte et ses vertus en cataplasme contre les douleurs des articulations, des tendons.
    Ce qui peut être intéressant aussi, c’est d’y ajouter qq goutes d’huile essentielles de gaulthérie +/- HE de romarin à camphre (si il y a une contracture en plus). Il faut compter environ 10 gouttes au total (5 de chaque ou 10 de l’une ou l’autre) pour une cuillère à soupe de pâte d’argile (mélanger avant d’appliquer, pas avant 7ans) 🙂

    • Elodie Cluzeau dit :

      Merci de ton retour Alexandra. Je suis tout à fait d’accord avec toi, l’ajout de gaulthérie, romarin à camphre ou même eucalyptus citronné sont aussi utiles. Personnellement, j’ai une préférence pour gaulthérie et eucalyptus citronné. En cas de doute sur les huiles essentielles ou sur leur utilisation chez les enfants, il vaut mieux s’adresser à un pharmacien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement l'ebook "Des réponses aux 4 questions les plus fréquentes sur l'alimentation des sportifs d'endurance"