Huile de massage pour les muscles des athlètes

IMG_1160

Bonjour les athlètes, j’espère que vous allez bien et que vous progressez vers votre objectif !

 

Dans Recettes de sportif, on parle beaucoup de nourriture mais pas que ! Dans cet article, je partage avec vous une recette hyper simple pour réaliser par vous même une huile de massage pour soulager les muscles et les articulations après l’effort.

 

Composition de l’huile de massage des athlètes

50ml d’huile végétale (idéalement arnica pour ses propriétés réparatrices mais ça peut tout simplement être une huile de tournesol ou d’olive).

25 gouttes d’huile essentielle de Gaulthérie couchée (Gaultheria procumbens) : reconnue pour ses propriétés antispasmodique (détente musculaire, action contre les crampes) et antalgique (apaisement de la douleur).

15 gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus citronné (Eucalyptus citriodora) : reconnue pour ses propriétés anti-inflammatoire (limite l’inflammation) et antalgique (apaisement de la douleur).

20 gouttes d’huile essentielle de Romarin à camphre (Rosmarinus officinalis camphora) : reconnue pour ses propriétés de relaxant musculaire.

Où trouver les ingrédients ?

En pharmacie, magasins bio, sur le net … il y a pleins d’endroits qui distribuent des huiles essentielles et des huiles végétales.

 

 

Préparation de l’huile de massage des athlètes

Etape 1 : préparez votre matériel selon les recommandations inscrites dans “mesures d’hygiène” (le paragraphe un peu plus bas)

Etape 2 : versez l’huile végétale dans votre flacon

Etape 3 : ajoutez les huiles essentielles dans votre flacon

Etape 4 : agitez le flacon et c’est prêt !!!

Je vous recommande d’inscrire sur le flacon les ingrédients ainsi que leurs quantités pour 3 raisons :

– même si votre préparation de sportif reste dans un placard pendant 2 ou 3 mois, vous saurez ce qu’il y a à l’intérieur du flacon

– ça vous permet de refaire la préparation plus facilement

– ça vous permettra de faire découvrir vos talents d’alchimiste à vos amis !

 

Application de votre huile de massage

Massez les muscles sollicités et/ou les zones douloureuses avec la préparation (par contre pour une relaxation totale, il faut convaincre votre moitié de vous masser^^).

 

Mesures d’hygiène pour la préparation de l’huile de massage :

Pour optimiser la conservation de votre huile de massage, quelques règles basiques d’hygiène sont à appliquer :

– laver-vous les mains à l’eau et au savon avant de commencer la préparation

– si vous utilisez des récipients, couvercles et ustensiles en verre, porcelaine ou inox : lavez puis rincez à l’eau bouillante (puis laissez sécher à l’air libre sur un torchon propre).

– si vous utilisez des récipients et ustensiles en plastique (non recommandé) : lavez puis rincez à l’eau chaude (puis laissez sécher à l’air libre sur un torchon propre) et terminer par essuyer le matériel avec un papier essuie tout imbibé d’alcool à 70° (disponible en pharmacie).

 

Précautions liées à l’utilisation des huiles essentielles  :

(c’est le paragraphe le moins sympa mais c’est quand même bien de le lire)

Les huiles essentielles sont des actifs très puissants. Pour une application sur la peau, elles doivent toujours être utilisées mélangées avec une huile végétale ou une crème pour ne pas brûler la peau.

Il est préférable de tester sa préparation sur une petite partie du corps avant de l’utiliser pleinement. Appliquer quelques gouttes du mélange dans le pli du coude (zone où la peau est sensible), et attendez 24h. Si aucune rougeur n’apparait, alors vous pouvez utiliser sereinement votre mélange. Dans le cas contraire, c’est probablement que vous ne tolérez pas l’un des composants, je vous recommande donc de ne pas continuer à utiliser le mélange.

Les huiles essentielles peuvent ne pas être compatibles avec la grossesse, l’allaitement, chez les jeunes enfants et avec certains médicaments. En cas de doute, contactez votre médecin ou votre pharmacien.

 

Mon avis : 

Son odeur est un peu forte mais je la trouve très efficace. Je l’utilise aussi parfois lorsque j’ai des douleurs au genou du type tendinite associé à des cataplasmes d’argile. Dans tous les cas, si la douleur persiste pensez à consulter votre médecin ! 

 

Photo par E.C.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement l'ebook "Des réponses aux 4 questions les plus fréquentes sur l'alimentation des sportifs d'endurance"