Savez-vous décrypter les étiquettes alimentaires (partie 3 : les allégations) ? (Défi 20/20 – Jour 10)

Allégation par stratégies

Sur la plupart des produits alimentaires qu’on trouve en grande surface, on peut lire des phrases telles que “riche en vitamine C”, “pauvre en sel”, “faible teneur en graisses saturées” ou encore “sans sucre ajouté”… Vous vous dites que c’est du marketing ? Oui, mais pas que !

 

Pour finir cette série sur les étiquettes alimentaires, je vous propose de découvrir la signification des allégations qui figurent sur les produits.

 

Une allégation qu’est ce que c’est ?

La réglementation dit qu’une allégation regroupe l’ensemble des messages et toute représentation, qui affirme, suggère ou implique qu’une denrée alimentaire possède des caractéristiques particulières. Par exemple, si vous lisez sur une bouteille de jus d’orange, “riche en vitamine C”, c’est une allégation.

 

On distingue deux types d’allégations

– les allégations nutritionnelles : toute allégation qui affirme, suggère ou implique qu’une denrée alimentaire possède des propriétés nutritionnelles bénéfiques particulières de par :

  • l’énergie (valeur calorique) qu’elle fournit ou qu’elle fournit à un degré moindre ou plus élevé, ou qu’elle ne fournit pas ;
  • les nutriments ou autres substances qu’elle contient ou qu’elle contient en proportion moindre ou plus élevée, ou qu’elle ne contient pas.

– les allégations de santé : toute allégation qui affirme, suggère ou implique l’existence d’une relation entre, d’une part, une catégorie de denrées alimentaires, une denrée alimentaire ou l’un de ses composants et, d’autre part, la santé (par exemple “améliore le transit” ou “réduit le risque cardio vasculaire”).

En tant que sportif, ce sont surtout les allégations nutritionnelles qui peuvent vous intéresser.

 

Quelques informations importantes

– les allégations ne sont pas obligatoires : ce n’est pas parce qu’il n’ y a pas d’allégation sur un produit que l’une ou l’autre des phrases ci-dessous ne s’applique pas.

– les allégations sont réglementées : si une allégation est notée sur un produit, c’est que la/les conditions sont remplies pour l’inscrire.

ce n’est pas parce qu’il y a une allégation sur un produit que vous pouvez l’acheter les yeux fermés. Parfois il y a d’autres éléments non adaptés aux sportifs (matières raffinées, ratio oméga 3/oméga 6 trop faible…).

 

Les allégations qui vous seront utiles en tant que sportif 

Allégation Définition Exemple de produit Intérêt pour le sportif
Sans graisse saturée Maximum 0.1g d’acides gras saturés ou trans dans 100g ou 100ml de produit Biscuits Réduire les graisses saturées
Sans sucre ajouté Pas d’ajout de monosaccharide ni de disaccharide (matière sucrante) dans le produit.

Si des sucres sont naturellement présents (par exemple s’il y a des fruits), la mention “contient des sucres naturels”

Compote, purée de fruits Réduire la consommation d’aliments raffinés
Source de fibre Minimum 3g de fibres par 100g de produit Céréales du petit déjeuner, biscottes Sélectionner des produits transformés mais qui apportent des fibres
Riche en fibre Minimum 6g de fibres par 100g de produit Céréales, féculents Sélectionner des produits transformés mais qui apportent des fibres 
Source de protéine Minimum 12% de l’énergie est apportée par des protéines Produits à base de soja Identifier des produits qui apportent des protéines (surtout pratique pour les protéines végétales)
Riche en protéine Minimum 20% de l’énergie est apportée par des protéines Produits à base de soja Identifier des produits qui apportent des protéines (surtout pratique pour les protéines végétales)
Source de telle vitamine ou tel minéral Si la vitamine ou le minéral est présent au minimum à hauteur de 15% des AJR du micronutriment en question Jus de fruits, céréales, matières grasses, eau minérales Identifier les produits qui apportent certains micro-nutriments d’intérêt pour le sportif (vitamines du groupe B, vitamines A, C, E, fer, magnésium, potassium, zinc)
Riche en telle vitamine ou tel minéral Si la vitamine ou le minéral est présent au minimum à hauteur de 30% des AJR du micronutriment en question Jus de fruits, céréales, matières grasses, eau minérales Identifier les produits qui apportent certains micro-nutriments d’intérêt pour le sportif (vitamines du groupe B, vitamines A, C, E, fer, magnésium, potassium, zinc)

Privilégiez les aliments de base que vous préparez par vous-même en variant le plus possible votre alimentation. Soyez critique face aux informations contenues sur les étiquettes alimentaires et utilisez-les pour sélectionner les produits qui vous permettront d’améliorer vos performances.

 

Les informations de cet article sont issues du règlement du 20 décembre 2006 concernant les allégations nutritionnelles et de santé portant sur les denrées alimentaires et de la table de composition nutritionnelle Ciqual (2016).

Photo par Stratégies

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *