Aller au contenu

En avez-vous assez des problèmes digestifs, des hypoglycémies et des récup difficiles sur marathon ?

Vous savez que cette compétition doit être la bonne et vous avez peur de passer complètement à côté.

Vous doutez car sur votre dernière épreuve vous avez échoué.

Tout avait bien commencé.

L’ambiance était dingue, la météo idéale, un temps un peu couvert mais pas de pluie.

Et vous n’aviez qu’une envie, avaler les kilomètres.

Seulement, au 2/3 du parcours vous avez commencé à ressentir des nausées, des douleurs abdominales…

Vous aviez du mal à vous alimenter et à vous hydrater correctement.

Ça vous a obligé à ralentir l’allure voire carrément à vous arrêter le temps que ça passe.

Quelle sensation horrible de se faire doubler à cause de problèmes digestifs.

Ou alors, pour vous c’est une brutale hypoglycémie qui s’est tapée l’incruste.

Le mur.

Plus de jus, plus de jambes. Impossible de continuer.

Cette hypoglycémie soudaine qui anéantit complètement votre volonté de continuer à avancer pour franchir la ligne d’arrivée.

Ou peut-être que vous faites partie des sportifs qui constatent impuissants que la préparation a occasionné de la fatigue.

TROP de fatigue.

Vous n’avez pas pu maximiser les bénéfices de l’entraînement. Votre corps n’arrivait pas à encaisser le volume d’entraînement.

Vous réalisez le jour J que vous passez à côté de VOTRE course.

Votre déception est à la hauteur de votre investissement pour cette course.

Ce que personne n’ose vous dire

Mener à bien sa prépa et franchir la ligne d’arrivée sans difficulté n’est pas facile contrairement à ce que certains vous disent.

Il ne suffit pas de se gaver de pâtes ou d’acheter des produits de l’effort hors de prix pour disposer d’une énergie suffisante pendant l’effort et terminer son épreuve sans aucun problème digestif.

De la même façon, on ne peut pas se contenter de boire 2 litres de Badoit ou un shaker protéiné juste après l’effort pour booster sa récupération.

Trouver une stratégie d’alimentation efficace pour avoir la bonne dose d’énergie pendant l’effort  sans les problèmes digestifs et pour récupérer de façon optimale, c’est du boulot !

Je vais vous expliquer comment Nicolas a réussi à adapter son alimentation pour réussir son marathon avec satisfaction.

Le jour où Nicolas a terminé son marathon avec satisfaction

Nicolas à 35 ans. Ça fait maintenant plus de 4 ans qu’il court régulièrement des semi marathons. Et depuis 1 an et demi il s’est lancé sur la distance mythique du marathon suite à un challenge avec un de ses copains.

Au cours de ses 2 premiers marathons, il a subi des problèmes digestifs sur les 10 – 15 derniers kilomètres. Des douleurs abdominales qui l’ont obligé à finir la course péniblement en alternant marche et course.

En plus de ça, sa prépa du 2e marathon a été chaotique. Il ne se sentait pas en maîtrise ni en confiance. Il subissait le programme plus qu’autre chose.

Alors pour son 3e marathon, il a décidé d’agir et de bosser sur le sujet de l’alimentation.

On a travaillé ensemble sur ses problématiques. Il s’est investi à 100%. Il a fait des tests et des ajustements jusqu’à trouver la bonne stratégie alimentaire.

Résultat ?

Sa prépa a été beaucoup plus agréable avec la sensation d’être en capacité d’enchaîner les entraînements.

Il a franchi la ligne d’arrivée de son 3e marathon avec beaucoup de satisfaction. Les douleurs abdominales ont été minimes et complètement gérables.

Maintenant qu’il a trouvé l’alimentation qui lui convient, il est ultra motivé pour améliorer son chrono. Du coup, il va se faire accompagner par un coach sportif.

Ces bénéfices reposent sur 2 choses : les bonnes stratégies et les tests.

Ces stratégies, je les partage avec des sportifs qui sont motivés à progresser.

Votre situation est peut-être un peu différente de celle de Nicolas :

      • Vous rencontrez des problématiques sur un autre sport d’endurance que la course à pied ? Pas de soucis, les bases de la nutrition du sportif d’endurance sont similaires qu’on fasse de la course à pied, du trail, du vélo ou du triathlon.
      • Vous vous lancez pour la 1e fois sur une distance inconnue et vous voulez prévenir les problèmes plutôt que les guérir ? Bravo ! Vous mettez toutes les chances de votre côté pour franchir la ligne d’arrivée avec satisfaction.

Alors, voulez-vous faire partie des sportifs qui se bougent pour atteindre leur objectif ?

Si la réponse est oui, je vous propose qu’on cale un rendez-vous par téléphone pour valider que vous faites partie des sportifs que je peux aider ET vous présenter ma façon de travailler.

Cet appel est gratuit et sans engagement.

Pour cela, envoyez-moi un email en cliquant ici avec :

    • les grandes lignes de votre problème,
    • 3 créneaux horaires où vous êtes disponible pour que je vous appelle,
    • le numéro de téléphone où vous souhaitez que je vous appelle.

 

L’éthique compte

J’ai un master en nutrition santé obtenu à l’université de Bourgogne. Ensuite, j’ai développé des produits de l’effort (gels énergétiques, boisson glucidiques…) dans une PME.

Je ne suis ni médecin ni diététicienne. Donc je ne donne pas de conseils médicaux et je travaille uniquement avec des sportifs en bonne santé. Je ne fais pas non plus de menus personnalisés.

Mon but, c’est d’aider les sportifs en m’adaptant à votre problématique, vos contraintes, vos convictions alimentaires. Et pour que je puisse continuer à le faire sur le long terme, je me dois de proposer des conseils de qualité.

 

 

J’ai hâte de travailler avec vous !

Elodie