Mangez en paix : se réconcilier avec son corps et la nourriture

Bonjour les athlètes, j’espère que vous allez bien et que vous progressez vers votre objectif !

 Je viens de lire un livre que j’ai trouvé absolument génial au sujet des relations douloureuses avec la nourriture et son corps. Je vous explique pourquoi je pense qu’il vous sera utile et comment il peut vous aider à vous sentir mieux dans votre peau même en tant que sportif !

Cliquez sur “lecture” pour regarder la vidéo ou descendez un peu plus loin pour lire la transcription.

 

Transcription de la vidéo

Bonjour les athlètes, je suis Elodie du blog Recettes-de-sportif.com et je vous souhaite la bienvenue dans cette nouvelle vidéo où je veux vous parler d’un livre que j’ai lu récemment “Manger en paix” de Gérard Apfeldorfer psychiatre et psychothérapeute expérimenté dans les troubles du comportement alimentaire.

A qui s’adresse ce livre ?

A toutes celles et à tous ceux qui ressentent un problème ou des difficultés avec la nourriture :

  • Surpoids / obésité ;
  • Peurs alimentaires ;
  • Compulsions alimentaires / dépendances alimentaires

Je pense aussi que ce livre devrait être lu par tous ceux qui pensent que les personnes en surpoids ou obèses manquent de volonté, par toutes les personnes qui pensent qu’être mince est indispensable pour réussir sa vie, sa carrière, pour trouver l’amour et pour être heureux.

 

Pourquoi je pense qu’il faut absolument le lire  ?

On y apprend pourquoi et comment :

  • Choisir ses aliments : bio, traiteur, local, surgelé, fait maison, de marque… (pas facile de s’y retrouver) ;
  • Réapprendre à écouter son corps faim, satiété, envies… ;
  • Arrêter d’avoir peur de certains aliments (souvent chocolats, confiseries, frites, charcuterie…) et apprendre comment les consommer sans se goinfrer ni culpabiliser ;
  • Faire la paix avec son apparence corporelle, se respecter et s’affirmer tel que l’on est pour que les autres nous respecte également. Quand on est convaincue d’être gros, ou moche ou qu’on a moins de valeur que quelqu’un d’autre alors malgré nous cette image transparait et incite de façon implicite les autres à nous juger de cette façon.
  • Démasquer les vraies difficultés qui se cachent derrière la nourriture (une empathie exacerbée, une peur de l’abandon, des difficultés à exprimer ses émotions négatives, des contrariétés). Par exemple l’auteur explique que parfois lorsqu’on rencontre une difficulté avec des émotions négatives fortes qu’on n’arrive pas à gérer alors on peut inconsciemment transposer cette difficulté sur la nourriture. Nous avons alors des difficultés à gérer notre alimentation mais ce stress nous semble plus tolérable car nous pensons pouvoir le maîtriser avec des régimes, des interdits, des privations…
  • La relation de nos parents à la nourriture et au poids nous influence : des parents peu empathiques, ou centrés sur la beauté, sur le poids, des relations familiales conflictuelles…
  • Séduire même avec des rondeurs ;
  • Parfaire l’éducation nutritionnelle des enfants afin qu’ils grandissent sereinement avec la nourriture.

Pourquoi j’ai aimé ce livre ?

Je partage plusieurs points de vue avec l’auteur. Je suis convaincue que manger doit avant tout être un moment de joie et de partage au minimum avec soi-même et idéalement aussi avec les autres. Manger, ça s’apprend et avoir un rapport serein avec la nourriture ça passe obligatoirement par une écoute de son corps et par un respect de soi-même. En plus e ça, il est :

  • Facile à lire ;
  • Complété avec des exemples pour illustrer les différentes notions ;
  • Constitué d’exercices concrets à chaque étape du livre qui sont faciles à mettre en place et ludiques pour progresser

Il y a pas mal de choses que je savais déjà mais je trouve que c’est toujours utile de les relire. J’ai mis en pratique plusieurs exercices (notamment celui page 55) ce qui m’a permis de me reconcentrer d’avantage sur mes sensations de faim / satiété. On a tous des périodes où le travail et le stress peuvent être envahissant alors ça fait du bien de se recentrer sur soi.

 

Ce que j’ai moins aimé

La façon dont l’auteur parle de comment choisir ses aliments. Je trouve qu’au départ il est provocateur, il laisse entendre que tous les aliments se valent et qu’ils sont tous bons. Mais progressivement, son discours évolue et il finit par expliquer pourquoi tous les aliments ne se valent pas. Est-ce que c’est une technique pour amener les lecteurs à évoluer dans leur façon de penser, ou simplement un style d’écriture, je ne sais pas mais je n’ai pas trop aimé.

L’autre point c’est que je pense qu’il faut profiter de la multitude d’aliments qui sont à notre disposition pour tester de nouveaux ingrédients afin de profiter de leurs bénéfices (je parle d’ingrédients bruts pas du nouveau plat cuisiné de telle marque). Par facilité, on a tendance à racheter les même produits chaque semaine, mais pourquoi se limiter à ceux-là alors que la nature nous en offre tellement plus ? Donc, je vous incite à tester très régulièrement un nouvel aliment et s’il vous apporte des bénéfices, alors, intégrez-le plus souvent dans votre alimentation 😉

 

Ça reste 2 petits points négatifs comparé aux bénéfices que de nombreuses personnes pourront retirer de ce livre, et ça reste mon point de vue.

 

Avant de quitter cette page, pensez à likez et à partager l’article.

 

 

A très vite,

Elodie

Ceci est un lien affilié Amazon, c’est à dire qu’il me permet de toucher une petite commission si vous achetez un produit Amazon en passant par ce lien. Bien évidemment cela n’augmente pas le prix final que vous allez payer. Ces commissions me permettent de vous offrir autant de contenu gratuitement, donc merci si vous passez par mes liens pour acheter ces produits ! Et je ne recommanderai jamais un produit que je n’estime pas sincèrement être un produit de qualité et que je ne recommanderai pas à mes proches. C’est essentiel pour moi de vous apporter le maximum de valeur !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *